AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Analyse de créations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

je suis le chef de ce royaume


Messages : 53
Date d'inscription : 08/10/2014
Age : 19
Localisation : zeopazopeuapozueo

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Analyse de créations   Ven 2 Jan - 23:23

Ici mes analyses de créations !

Mes créations à analyser :

Phata : à faire:
 
a faire:
 
A faire:
 
A faire:
 
a faire:
 


Comment faire une analyse :

- description de l'image en détails
- analyse de la lumière, couleur, perspective
- analyse du sens
Revenir en haut Aller en bas
avatar

je suis le chef de ce royaume


Messages : 53
Date d'inscription : 08/10/2014
Age : 19
Localisation : zeopazopeuapozueo

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Analyse de créations   Ven 2 Jan - 23:50


LAMB OF GOD Phantasmagoria
header scène, date de création (?)


DESCRIPTION GÉNÉRALE ET DÉTAILLÉE

La scène prend place dans une ruine. On reconnait un escalier, un salon, une porte, et une seconde salle plus lointaine. Se tiennent quatre personnages : deux femmes et deux hommes. La première est debout, la seconde accroupie, le troisième assis, et le dernier débout également. Tous nous regarde, et tous sont habillés en rouge.

L'avant du header est plongé dans le noir, créant un espace entre les personnages et celui qui les regarde. Pourtant, il y a une sorte de face à face évident qui se met en place. Tous les personnages nous regarde, même le portait accroché sur le mur de droite semble nous dévisager. Que voyons-nous exactement ?

La scène prend place dans une maison en ruine, le sol est poussiéreux, les murs quasiment absents, brisés par des hautes fenêtres ouvrant sur un paysage pâle et lointain, des arbres morts, et un vide extérieur. A gauche une ouverture sur un second espace, où un escalier nous mène vers un étage ouvert, et le rez-de-chaussé est fermé. Le salon central est arrondie. Deux fauteuils vides y siègent au centre, créant un vide angoissant, une absence effroyable.  Quelques objets sont présents dans la pièce : des livres dont les pages sont jaunis, des bougies allumés, des verres à vin, une boule en verre, une vieille radio, des bagages. Deux rideaux en voiles rouges entourent la scène. Sur la tapisserie rouge un tableau - ou un miroir reflétant le visage d'un fantôme ? - nous observe en biais. A sa gauche une ouverture sur un escalier. A sa gauche, une porte entrebâillée.

Les deux personnages qui entourent la scène, font guise de piliers, droits et imposant. Il regardent le spectateur avec mépris. Les deux personnages centraux sont dans des postures plus vivantes, plus instables. Tous sont habillés en rouges, avec des robes pour les femmes, et des costumes pour les hommes.

ANALYSE TECHNIQUE

La lumière vient des différentes fenêtres, éclairant la scène de biais et au centre. Le jeu d'ombre et de lumière marque les corps à la manière d'ombres ou de monstres. Leurs visages sont pâles, et leurs vêtements rouges et noir. Cela permet aussi de mettre en relief diverses matières : le voile des rideaux, le velours du costumes de l'homme assis, les froissements de la robe de la femme debout. Les bougies sont allumées de manière symboliques, leur lueur n'ayant pas de répercutions sur l'éclairage de la scène. On a également cette ombre inquiétante en premier plan. La lumière vient également du fond de la scène, de l'ouverture à droite, et de la pièce à gauche. Lumière éblouissante, qui semble lointaine, ailleurs.

L'arrondit de la pièce centrale crée un aller-venu qui enferme la vision. Les deux personnages debout créent des rempart, comme des piliers qui empêchent le regard de s'échapper vers un ailleurs. Le regard est coincé dans le centre de l'image, dans ce vide effroyable. La perspective est donnée par cet arrondi, ainsi que par la prolongation de la seconde salle, seule image qui va vers le fond de l'image, un ailleurs.  

Les couleurs sont chaudes, avec des camaïeux de rouge et d'ocre qui donnent une atmosphère étonnement chaleureuse et vieilli. Le rouge est une couleur qui renvoie au sang, à la passion, et qui rajoute de la lumière à la scène.

ANALYSE GENERALE


Bienvenue dans un monde ténébreux et lumineux à la fois. La création joue sur une sorte de paradoxe constant qui crée une tension évidente. Il y a à la fois un espace fermé, et une ouverture lointaine qui ne peut pas être atteinte. Seule la lumière traverse ces portes mais rien ne prouve qu'il existe un monde moins inquiétant au-delà.
Les personnages font piliers, et enferment les spectateurs dans l'espace central - fermé. De même ces personnages sont représentés sur deux registres : stables et instable, piliers et observateurs. Ils sont effrayants et attirants à la fois. Ce sont des monstres gothiques, modernes, et romantiques qui rappellent le mythe du vampires et des sorciers.
Quant aux objets ils font partie d'une vieille tradition picturale que l'on nomme le momento mori ou rappelle toi que tu vas mourir. Dis aussi la vanité . Que sont les vanités ? Ce sont des objets, représentés en peinture depuis la Renaissance, qui rappelle à l'homme sa condition de mortel. Les bougies allumées, les coupes de vin ou la présence de vent dans le tableau. Les bougies allumées dans cette création sont un bel exemple de vanité. Elles ne participent pas de l'éclairage de la scène. La flamme consumera la bougie jusqu'à la faire disparaitre et s'éteindre, une belle métaphore de la vie elle-même. La morsure du vampire pourrait seule éviter cette fin inévitable.
Un autre élément qui est à prendre en compte, c'est la ruine. Motif récurent dans les tableaux du Romantisme du 18e siècle en Europe, la ruine est ce qui reste après le passage de l'homme. De plus l'architecture ici est typiquement médiévale avec cette voute particulière au-dessus du salon. On a un monument ancien, en ruine, hors du temps. Avec ces personnages froids, et sanguinaires également, qui regardent avec un air indescriptible et inquiétant le spectateur.

Cette scène est typiquement du motif du romantisme noir, ou du gothique. Inquiétante, fantastique et attirante à la fois, elle transporte le spectateur dans un univers à la fois terrifiant et excitant, qui le fera frissonner et cauchemarder. Un univers hors du temps, entouré de personnage inquiétant et fascinant, dont il ne pourra pas sortir indemne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

je suis le chef de ce royaume


Messages : 53
Date d'inscription : 08/10/2014
Age : 19
Localisation : zeopazopeuapozueo

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Analyse de créations   Ven 15 Mai - 16:19


DESCRIPTION GÉNÉRALE ET DÉTAILLÉE

ANALYSE TECHNIQUE

ANALYSE GENERALE
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Analyse de créations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Analyse de créations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dioramas RizziCréations
» Créations en bonbons
» Sandrine Créations, vous connaissez?
» Protéger ses créations Inkscape
» Créations gourmandes (collection "à pas de géant")

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Odysseum :: Administration du forum :: Chronique PRD-
Sauter vers: